Confessions animales - Bestiaire

CONTENU récit illustré
DATE 2006
ISBN 9782922892239
FORMAT 24 x 25.5 cm
PAGINATION 126
LANGUE Français
PRIX 34.95$
En librairie

 Vingt-trois textes du fameux anthropologue Serge Bouchard, écrits de sa plus belle plume, ludique et savante, et abondamment illustrés d’œuvres de Pnina C. Gagnon, artiste peintre qui a également sa propre patte, dans un style oscillant entre le réalisme et l’art naïf.

« Je suis le loup, je suis la loutre, je suis le caribou, je suis le pékan... » Vingt-trois bêtes des espaces sauvages prennent la parole, se confient à nous. Leurs joies, leurs appétits, leurs travers et nostalgies. Saviez-vous que la mouffette a donné son nom à la ville de Chicago, et que, s’il est coupé, le pénis du lièvre repousse ?! L’ours avoue qu’il pue et le castor, qu’il prend un malin plaisir à voir un humain tenter hystériquement de défaire à mains nues ses barrages. Mais plus qu’un recueil de propos et confidences, ce bestiaire est l’appel de la grande Nature et de ses habitants qui crient pour ne pas être oubliés. Un livre idéal pour faire connaître et aimer notre patrimoine naturel ; aux plus jeunes par les illustrations, aux plus vieux par la richesse des textes.

 

Auteurs

Serge Bouchard est anthropologue, écrivain et homme de radio. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Le Moineau domestique, L’homme descend de l’ourse, Les Corneilles ne sont pas les épouses des corbeaux et Récits de Mathieu Mestokosho, chasseur innu. Également aux éditions du Boréal, il signe avec Bernard Arcand la série des « Lieux communs ». Il anime Les chemins de travers, De remarquables oubliés et Pensée libre à la Première Chaîne de Radio-Canada.

Pnina C. Gagnon est diplômée de l’École des beaux-arts de Montréal et membre de l’Académie royale des arts du Canada. Originaire d’Israël, elle a beaucoup exposé, en solo et en groupe, au Canada et à travers le monde. Elle a aussi créé plusieurs livres d’artiste qu’on retrouve dans les collections de la Bibliothèque nationale du Canada et de la Bibliothèque nationale du Québec. Elle poursuit depuis plus de vingt ans un travail consacré au thème de la vie sous toutes ses formes.  

Extraits

Carcajou, fourrure magique, terreur de la nature, l’empatté qui ne recule devant rien, ni devant l’ours, ni devant le loup, rien hormis l’insignifiance notoire de l’homme. Si Carcajou s’en va, ce n’est pas parce qu’il a peur. C’est parce que le cœur du lointain n’y est plus.

***

Du respect, mes amis, du respect. Vous qui aimez tant les girafes, les tigres et les lions, vous qui aimez le cirque, les éléphants de cirque, sachez que vous négligez le plus important. Moi Castor, je suis l’histoire de l’Amérique du Nord, je suis le Canada, une bonne partie des États-Unis, et sous mes airs balourds, reconnaissez la bibliothèque idéale, la mémoire intégrale, l’archive nationale. 

Serge Bouchard

Critiques

« Le texte est beau, parfois même poétique, et en plus, il est instructif ! Par exemple, savez-vous que c’est la mouffette qui a donné son nom à la ville de Chicago ? En sourdine, les animaux profitent de leur tribune pour nous remettre sous le nez la destruction de leur habitat et les persécutions dont ils sont victimes. Vous éprouverez un nouveau respect pour les animaux et les apprécierez sous un jour nouveau. »  

Isabelle Guilbeault, CBV-Québec  

« Il a observé le porc-épic et la loutre, le lynx et le lièvre. Il a sondé leurs peurs, leurs joies, leurs angoisses. Il en fait un Bestiaire magnifique. »  

Caroline Montpetit, Le Devoir

« Un beau livre, aussi inattendu dans son contenu que soigné, comme l’ont été les précédents ouvrages de cette jeune maison d’édition (dont Lekhaim, ces chroniques d’une mère juive hassidique qui ont fait beaucoup parler). Il s’adresse aux lecteurs de tous âges. »  

Jocelyne Lepage, La Presse

« Un très beau livre ! C’est à la fois fort et naïf, intelligemment fait. C’est vraiment quelque chose de surprenant à lire et de très agréable à regarder. »  

René Homier-Roy, C’est bien meilleur le matin, SRC

 

  • F

RENCONTRES ENTRE LES ARTS ET LES  SCIENCES,  LES LETTRES ET L'HISTOIRE, LE CONNU ET  L'INÉDIT,  L'ANECDOTIQUE ET L'ESSENTIEL.