L'Actuelle

Une galerie d’art non figuratif 1955-1957

CONTENU Photographies et textes
DATE 2016
ISBN 9782924397190
FORMAT 18 x 23 cm
PAGINATION 144
LANGUE Français, Anglais
PRIX 39.95$
En librairie

Un précieux document, fort en détails et en savoureux commentaires

 

Le Devoir

L'Actuelle, une galerie d’art non figuratif 1955-1957 présente une aventure peu connue du monde des arts visuels québécois, celle de la galerie L'Actuelle, fondée par le peintre Guido Molinari et la journaliste Fernande Saint-Martin, et consacrée à la présentation quasi exclusive d’un art non-figuratif, lyrique ou géométrique. Cette galerie sera un météore dans la vie montréalaise : une trentaine d’expositions en 24 mois, de très longues heures d’ouverture et une couverture journalistique d’une ampleur exceptionnelle, une soixantaine d’artistes exposés, dont Marcel Barbeau, Paul-Émile Borduas, Serge Charchoune, Ulysse Comtois, Pierre Gauvreau, Fernand Leduc, Rita Letendre, Jean McEwen, Guido Molinari, Jean-Paul Mousseau, Claude Tousignant, Jean-Paul Riopelle, Robert Millet...

Cette monographie bilingue (français-anglais), fait le point sur cet épisode unique et fournit des informations précises, souvent inédites, sur chacune des expositions, avec des textes historiques, de nombreuses photographies d’œuvres ou de vernissages de L’Actuelle, ainsi que des reproductions. L'Actuelle comprend un avant-propos du critique d’art Gilles Daigneault, un essai de l’historienne de l’art Lise Lamarche, une chronologie détaillée, des notes biographiques sur tous les artistes exposés à L’Actuelle et une bibliographie.

Cet ouvrage a été publié en coédition avec la Fondation Molinari.

Auteurs

Historienne de l’art de formation, Lise Lamarche a enseigné au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal de 1974 à 2008. Elle s’intéresse particulièrement à la sculpture moderne et contemporaine et aux institutions artistiques. Elle publie des articles dans des revues spécialisées, ainsi que des introductions de catalogues d’exposition (dont une contribution à l’ouvrage sous la direction de Roald Nasgaard et de Michel Martin qui accompagnait l’exposition Les Plasticiens et les années 1950/60 à Québec et à Markham en 2013).

Gilles Daigneault exerce une activité de critique d’art depuis près de quarante ans. Il a travaillé notamment à la revue Vie des arts, dont il a été rédacteur en chef adjoint pendant les années quatre-vingt, au journal Le Devoir, de 1982 à 1987, et au réseau FM de Radio-Canada, pendant une vingtaine d’années. Il a souvent agi comme commissaire indépendant pour le compte de divers musées, centres d’exposition et galeries, au Québec et à l’étranger. À ce titre, il a signé plusieurs catalogues d’exposition. En 2004, il devenait le premier directeur de la Fondation Guido Molinari.

Née à Paris, Lisa Bouraly s’installe à Montréal en 2010 et obtient un diplôme de l’Université de Montréal en études internationales (2013). Elle commence à travailler dans le domaine des arts visuels en 2012, puis entre à la Fondation Guido Molinari l’année suivante. Elle possède un D.E.S.S en gestion d’organismes culturels (HEC Montréal) et poursuit actuellement des études de muséologie à l’Université du Québec à Montréal.

Critiques

« Un précieux document, fort en détails et en savoureux commentaires. Les auteurs ont mis à profit tout ce qui aura été écrit à l'époque au sujet de L'Actuelle, notamment les critiques parues dans les quotidiens montréalais. Une belle place est laissée aux reproductions d'oeuvres et d'archives photographiques - tout le monde visitait L'Actuelle, y compris René Lévesque. » 

Jérôme Delgado, Le Devoir

  • F

RENCONTRES ENTRE LES ARTS ET LES  SCIENCES,  LES LETTRES ET L'HISTOIRE, LE CONNU ET  L'INÉDIT,  L'ANECDOTIQUE ET L'ESSENTIEL.