Le Lactume

Inédit de Réjean Ducharme présenté par Rolf Puls

CONTENU Dessins, textes brefs
DATE 2017
ISBN 9782924397367
FORMAT 19 x 25.5 cm
PAGINATION 248
LANGUE Français
PRIX 44.95$
En librairie

On tient entre nos mains un livre-objet qui se donne à voir autant qu’à lire, comme si on ouvrait la même chemise jaune contenant les dessins jadis envoyée par l’auteur chez Gallimard

Artichaut magazine

C’est en 1966 que Réjean Ducharme fait parvenir le manuscrit du Lactume aux éditions Gallimard. Cinquante-et-un ans plus tard, après une véritable odyssée qui l’a fait voyager de Saint-Ignace-de-Loyola à Paris puis à Montréal en passant par Chartres, le manuscrit voit enfin le jour sous forme de livre. Composé de 198 dessins en couleurs accompagnés de légendes, Le Lactume est un trésor retrouvé qui nous donne à voir et à lire l’humour tout en finesse de Réjean Ducharme. Le Lactume est présenté par Rolf Puls, ancien directeur de Gallimard Québec, qui nous raconte la genèse passionnante de ce manuscrit oublié. Il nous offre un ensemble de dessins et de textes où se révèlent les thématiques chères au grand auteur : l’enfance perdue, la duplicité des adultes, la difficulté d’aimer, la phobie du pouvoir, de toutes les formes de pouvoir. On touche ici à la singulière force subversive de Ducharme dans son rapport à la langue, mais aussi dans son rapport à la société. Dernier ouvrage de Réjean Ducharme, Le Lactume s’adresse aussi bien aux inconditionnels de Réjean Ducharme qu’aux lecteurs moins familiers de son œuvre. Album graphique et ludique, il nous ouvre les portes de l’univers ducharmien en donnant à voir et à lire. 

Auteurs

Réjean Ducharme (1941-2017) est un écrivain québécois dont la réputation n’est plus à faire. L’auteur a connu un succès immédiat, à la parution en 1966 de son premier roman L'Avalée des avalés (inscrit au Registre du patrimoine culturel du Québec depuis 2016). Il est également l’auteur de : Le Nez qui voque (1967), L'Océantume (1968), La Fille de Christophe Colomb (1969), L'Hiver de force (1973), Les Enfantômes (1976), Dévadé (1990), Va savoir (1994) et Gros mots (1999) ainsi que de plusieurs pièces de théâtre. Sous le pseudonyme de Roch Plante, il a créé une série d’œuvres plastiques, les Trophoux. Réjean Ducharme est décédé le 21 août 2017, quelques jours avant la parution du Lactume, son dernier ouvrage.

 
Extraits

Monsieur l’éditeur,

Veuillez ne pas trouver insolent que je vous soumette ces dessins.Je ne sais pas plus dessiner qu’écrire. Seulement, est-ce qu’il ne suffit pas d’être de la race humaine pour prétendre parler aux êtres humains ?

J’ai mis toute ma liberté et tout mon amour dans ces dessins.Si vous les jugez sans intérêt, ne me les retournez pas. Offrez-les à une jolie femme de ma part.

Vous priant encore de ne pas me trouver insolent.

Réjean Ducharme

 

Critiques

« Enfoui jusqu’à très récemment parmi les archives de Robert Massin, ancien directeur artistique chez Gallimard, Le Lactume paraît enfin aux éditions du passage. Ce trésor renfermant 198 dessins et légendes créés par Réjean Ducharme dans sa jeune vingtaine n’attendait qu’à être découvert. Artisan des mots et des objets, il s’avère tout à fait naturel que son œuvre se conclue à la croisée du littéraire et du graphique, entre le dit et le non-dit, dans un univers profondément bigarré. »

Shelbie Deblois, Artichaut Magazine

« Là où ses romans sont remplis d’une fulgurance, les dessins de Ducharme versent davantage dans l’amusement. Ducharme fait ses jeux de mots, triture les sens, change les perspectives. Dans ce trésor, de petits aphorismes, toujours cette truculence, ce ludisme, ces jeux de mots jamais gratuits – les traits d’esprit qui caractérisent son œuvre. Avec une légèreté que le long roman ne permet pas, et la musicalité que l’auteur a dans la tête. »

Jean-Philippe Cipriani, L’Actualité

« Tout Réjean Ducharme se concentre dans cet assemblage plutôt enfantin de croquis aux crayons de couleur, aux courbes, aux carrés, aux formes répétitives et à l’image des exercices de style explorant l’abstraction pour combattre l’ennui et posé par un écolier dans les marges d’un cahier Canada. »

Fabien Deglise, Le Devoir 

« Un album joyeux, sans prétention, un peu baveux, daté de 1966 ; recueil de dessins aux courtes légendes tissées de jeux de mots. »

Odile Tremblay, Le Devoir

« C'est tout en finesse, tout en poésie, la poésie de Ducharme. Il y a des références aux Beatles, à Willie Lamothe, à Shakespeare... C'est magnifique ! »

Sébastien Diaz, formule Diaz

  • F

Rencontres faites de hasards, d'incidences, de coïncidences, d'intérêts, de désirs, de passions.