Ce qui existe entre nous

Dialogues poétiques

CONTENU Poésie, prose, correspondances
DATE 2018
ISBN 9782924397473 
FORMAT 14.5 x 22.5 cm
PAGINATION 176
LANGUE Français
PRIX 24.95$
En librairie

un dialogue authentique et généreux

Le Mouton noir

Ce qui existe entre nous met en dialogues deux générations d’écrivaines, réunies autour de la question du lieu. Hommage aux écritures de femmes et au foisonnement littéraire actuel, cet ouvrage collectif offre l’accès aux plumes de vingt-deux femmes de lettres d’ici. 

D’une rive à l’autre du fleuve, de part et d’autre de l’océan, qu’elles soient montréalaises, innues, acadiennes, natives de la métropole, de Beauce, des îles de la Madeleine ou de la Côte-Nord, les vingt-deux participantes à l’ouvrage ont échangé autour des lieux fondateurs de leurs univers poétiques respectifs. En duo, elles ont correspondu durant plusieurs mois avec comme point de départ une réflexion sur leur espace de création, symbolique ou matériel.

Ce livre, assemblage de textes en prose et en vers, de poèmes, de fragments et d’essais, est le résultat de ces rencontres. Les dialogues poétiques de Ce qui existe entre nous sont les témoins de ce que leurs auteures ont osé partager, de la complicité qu’entretiennent, souvent dans l’œuvre et parfois dans la vie, des femmes poètes qui se sont lues les unes les autres, se sont influencées et ont dialogué au-delà des géographies et des années.

Ce livre est disponible en version numérique ici.

Auteurs

Sara Dignard a grandi dans le quartier Villeray à Montréal. Elle a publié en 2015 aux éditions du passage Le cours normal des choses, recueil de poésie inspiré par son premier hiver passé aux îles de la Madeleine, qui lui a valu le Prix Jovette-Bernier. En 2018, elle a fait partie des dix poètes invités d’honneur du Marché de la Poésie de Paris et a participé à PoésieGo!, un projet de balados-poèmes présenté à Montréal et à Paris. Elle a dirigé l'ouvrage collectif Ce qui existe entre nous.

Ce qui existe entre nous. Dialogues poétiques réunit vingt-deux écrivaines d'ici : Monique Adam, Virginie Beauregard D., Geneviève Boudreau, Sarah Marylou Brideau, Nicole Brossard, France Cayouette, Marie-Josée Charest, Louise Cotnoir, Denise Desautels, Sara Dignard, Louise Dupré, Marie-Andrée Gill, Geneviève Gosselin-G., Tania Langlais, Dyane Léger, Rita Mestokosho, Diane Régimbald, Chloé Savoie-Bernard, France Théoret, Élise Turcotte, Laurence Veilleux et Ouanessa Younsi.

Extraits

C’est en rêvant de créer un prétexte d’échanges entre ateliers de création et géographies intimes, entre parcours d’écriture à différentes étapes de leur déploiement, que j’ai invité poètes et écrivaines de générations différentes à prendre part à cette aventure, les réunissant en binômes autour des lieux fondateurs de leurs univers poétiques respectifs. Ainsi, vingt-deux auteures se sont écrit. Des courriels pour chaque saison, des cartes postales d’un océan à l’autre ou d’une rive à l’autre du fleuve. Elles se sont rencontrées dans des cafés, dans l’intimité de leurs maisons et de leurs ateliers, au coin d’une rue d’enfance, sur un écran. Elles se sont confié leur amour des phares, des trains, de la mer, de la forêt. Sur le bureau, un livre de l'autre qui traîne. Une image qui s'attarde, celle d'une sœur d'écriture au travail, dans son atelier, tout près ou dans un autre fuseau horaire.

Sara Dignard

Critiques

« [...] dans le présent, il arrive qu'on ait affaire à des rivières magiques, qui circulent dans les deux sens, comme on a pu le voir dans les moments les plus forts de ce livre, qui montre que ce qui existe entre nous, îlots et continents de subjectivité, ce sont les mots. »

François Rioux, Estuaire

« Un objet hybride, introspectif, qui donne l'impression d'entrer, sur la pointe des pieds, dans les lieux secrets portés par chaque auteure. »

Julie Tremblay, Radio-Canada 

« Des voix de femmes se répondent, se fondent, en écho ou à l’unisson.[...] Dans son ensemble, Ce qui existe entre nous trouve [...] différentes stratégies pour rompre avec les habitudes extrêmement codifiées du genre épistolaire. Contrairement aux correspondances littéraires classiques, nous sommes ici en terrain beaucoup plus créatif [...] Ce qui existe entre nous [est un ensemble choral], certainement polyphonique. [Son] tout fait davantage résonner la somme de [ses] parties. Dans [ce livre], extrêmement généreux, défilent des moments privilégiés. »

Jonathan Lamy, Spirale

« Pour tous les ouvrages collectifs que les rentrées littéraires amènent [...], voici [un livre] qui [vaut] amplement la peine qu'on s'y intéresse. Pour qui ne serait pas un familier de la poésie québécoise contemporaine, [il offre] en outre une excellente introduction à des œuvres d'envergure, mais aussi à des voix plus récentes ou moins connues qui méritent d'être découvertes. »

Denise Brassard, Voix et images

« L’idée de créer des duos entre de femmes écrivaines de différents âges, à différents moments de leurs carrières est un des points forts du recueil. On sent parfois la curiosité de l’une face à l’autre, l’admiration de la plus jeune face à l’expérience de l’autre. Le respect qui émane de tous les textes est touchant. La liberté avec laquelle s’articulent les textes est aussi fascinante. Chaque duo d’autrices a su faire de l’expérience un texte personnel où la rencontre est le point central, où les mots de l’une mettent ceux de l’autre en lumière, et vice-versa. […] Avant tout, je dois préciser que tous les textes de ce recueil sont extraordinaires, ce qui est en soi un tour de force pour un collectif offrant une si grande liberté […]. Je ne m’attendais à rien en ouvrant ce recueil […]. Je ne m’attendais à rien et j’ai eu tout : des autrices au cœur d’or qui se rencontrent, parlent, créent ; des frissons devant la connexion et le respect mutuel de l’autre et des sourires devant le bonheur de lecture que j’en ai retiré. »

Elizabeth Lord, Les Méconnus

« Touchants, rassembleurs et riches, ces échanges de repères géographiques et de repaires artistiques font tomber les barrières, qu’elles soient génériques ou générationnelles. [...] la force et la pertinence de ce projet résident dans cette ouverture à l’autre, permettant d’instaurer un dialogue authentique et généreux. [...] Ici, on écrit directement à l’autre. On partage ses angoisses et ses rêves. On trouve des lieux communs pour bâtir ses histoires et ses poèmes. »

Marise Belletête, Le Mouton noir

  • Instagram
  • Facebook

Notre devenir : demeurer inclassable.