MUSEO - La symphonie africaine

CONTENU récit illustré
DATE 2019
ISBN 978-2-37375-072-0
FORMAT 25 x 31 cm
PAGINATION 36
LANGUE Français
PRIX 19.95$
En librairie

Un album qui se lit comme on chante une berceuse.

Le Devoir

Recueil illustré de contes et légendes pour la jeunesse, La symphonie africaine transporte le lecteur dans la nature flamboyante de l’Afrique et de ses bruits qui ont inspiré la musique chez les premiers hommes.

Auteurs
Wendy Hartmann est une auteure sud-africaine qui vit au Cap (Afrique du Sud). Elle a écrit plus de quarante livres pour la jeunesse, dont plusieurs ont été nommés ou récompensés pour leurs illustrations. En 2008, elle reçoit le prix MER du meilleur livre illustré pour enfants avec Nina and Little Duck. Elle est également artiste-peintre et expose régulièrement ses œuvres à travers le monde.

Joan Rankin est une illustratrice sud-africaine qui vit à Johannesburg (Afrique du Sud). Elle a illustré plus de trente livres jeunesse, dont A Frog in the Bog de Karma Wilson et Off to First Grade de Louise Borden. Plusieurs fois récompensée, elle a reçu en 2011 le prix MER du meilleur livre illustré pour enfants avec Net Sisi (écrit par Wendy Hartmann).

Extraits

Et... quand l’Afrique s’endort,

dans la nuit silencieuse, la musique des étoiles

tinte dans nos rêves

Au tout début, quand tout a commencé,

ces bruits étaient de la musique

pour les premiers hommes

Critiques

« Ici, des illustrations douces de style « aquarelle » nous transportent dans une Afrique bien sonore et musicale. D’où provient la musique africaine ? Où puise-t-elle sa source ? De la nature, bien sûr ! Une nature présente, enveloppante et inspirante. Le cri des oiseaux renaît à travers la flûte, celui des sabots des zèbres, dans le « boum, boum » des tambours… Ces métaphores enivrantes et ce constant parallèle entre la nature et la musique nous accompagnent d’une page à l’autre par l’entremise d’une narration brève et rythmée. Un véritable trésor à offrir à nos petits musiciens. »

Pacale Clavel, tatribu.com

« L’être humain participe d’un grand tout dans lequel il puise souvent son inspiration. Dans La symphonie africaine, parue aux éditions Muséo — partenaire depuis 2018 des éditions du passage —, la Sud-Africaine Wendy Hartmann déploie ces musiques qui nous accompagnent depuis le commencement du monde. Le vent dans les herbes, le grondement des troupeaux de chevaux sauvages, le chant de la grenouille, tout a été reproduit par l’homme. En quelques mots, insectes, animaux et éléments témoignent des grands instigateurs de ces sons. Le « mmmmmmmm » sur les lèvres des chanteurs rappelle à s’y méprendre le bourdonnement des abeilles ; le son des maracas, celui du crépitement du feu ; le chant de l’oiseau s’entend à travers les cordes du luth. Ce retour aux sources est mis en image par Joan Rankin qui, à travers ses peintures, explore humour, naïveté et poésie dans la mise de scène de personnages imparfaits, disproportionnés, de couleurs et formes qui épousent la diversité du monde. Un album qui se lit comme on chante une berceuse. »

Marie Fradette, Le Devoir

  • Instagram
  • Facebook

RENCONTRES ENTRE LES ARTS ET LES  SCIENCES,  LES LETTRES ET L'HISTOIRE, LE CONNU ET  L'INÉDIT,  L'ANECDOTIQUE ET L'ESSENTIEL.