Autoportrait d'un paysan rebelle

Une histoire de pommes, de vin et de crottin

CONTENU Récit, photographies en couleurs
DATE 2020
ISBN 9782924397725
FORMAT 15 x 23 cm
PAGINATION 232
LANGUE Français
PRIX 34.95$
En librairie

En lisant son histoire [...], écrite dans une langue truculente et avec force anecdotes savoureuses, on a bien envie d’y croire.

La Presse

Christian Barthomeuf est l’inventeur du cidre de glace. C’est aussi un des pionniers de l'agriculture biologique au Québec. Témoin privilégié des déséquilibres provoqués par les humains, ce paysan hors norme a décidé, dès les années 80, de s’engager dans une autre voie, celle de l’agriculture non seulement biologique, mais aussi régénératrice de la santé des sols et plus largement, de la biodiversité, une façon de faire qu’il nomme la culture fondamentale.

Dans Autoportrait d’un paysan rebelle, son premier livre, il revient sur son parcours de vie, de son enfance dans le Cantal (France) à son arrivée au Québec dans les années 70, en passant par la création du cidre de glace en 1989 et la fondation du domaine Clos Saragnat. Avec une grande générosité et sans langue de bois, cet autodidacte et rebelle dans l’âme nous livre ses réflexions et coups de gueule sur la production du vin et du cidre, l’agriculture locale et mondiale, les dérives de l’industrie agroalimentaire, l’importance de la biodiversité agricole et générale, et au travers de ces thématiques, ses apprentissages, ses observations, ses essais et erreurs, ses impulsions créatives.

Son récit est guidé par les interventions de la nutritionniste et conférencière Julie Aubé et ponctué des superbes photographies de Virginie Gosselin.

Préfaces de Laure Waridel, Jacques Orhon et Véronique Rivest.

Ce livre est également disponible en version numérique (EPUB et PDF) ici.

Auteurs

Né en 1950, Christian Barthomeuf passe les étés de son enfance dans la campagne auvergnate en France. Il émigre au Québec en 1974. En 1977, il achète une terre à Dunham sur laquelle il plante les premières vignes de la région qui deviendront, en 1980, le Domaine des Côtes d’Ardoise, premier vignoble commercial du Québec. En 1989, il invente le cidre de glace, produit pour lequel il obtient une reconnaissance internationale en 2008 avec la remise d’un Grand Premio par le Museo de la Sidra en Espagne. Dans les années 90, il crée le vignoble Chapelle Ste Agnès à Sutton, et contribue également au succès des cidreries La Face Cachée de la pomme et Domaine Pinnacle. Avec sa compagne, Louise Dupuis, il acquiert en 2003 une terre à Frelighsburg, marquant la naissance du Clos Saragnat. Ils produisent d’exceptionnels vins de paille, mousseux et cidres de glace dont le rayonnement est désormais mondial. Le domaine est aussi aujourd’hui un centre de recherche spécialisé en viti-viniculture et en vinification fruitière.

Julie Aubé est nutritionniste, rédactrice et conférencière. Elle est l’auteure de Prenez le champs ! (Éditions de l’Homme, 2016). Depuis 2017, elle organise un peu partout au Québec des rencontres entre les consommateurs et les agriculteurs afin de mieux faire connaître et mettre en valeur les savoir-faire locaux.

Virginie Gosselin est photographe. Son travail a été récompensé par plusieurs prix Lux et Applied Arts. Elle est coauteure d’Au gré des champs (les éditions du passage, 2015) et a signé, entre autres, les photos des livres Curieux Bégin. 10 ans de cuisine, plaisir et vino (Cardinal, 2018). Elle collabore régulièrement avec les magazines Caribou, Trois fois par jour, Dinette, En route et des compagnies comme Le Creuset, Google, Natrel.

Extraits

En cette ère de grands bouleversements écologiques et de montée des inégalités sociales et économiques, la lecture de ce livre donne un élan d’espoir. Il donne le goût de prendre soin de la vie. Celle que l’on boit. Celle que l’on mange. Celle que l’on habite et qui nous habite. Celle qui constitue notre bien commun le plus précieux.

Extrait de la préface de Laure Waridel

Critiques

« Il y a de ces gens dont on ne peut être qu’admiratif. Christian Barthomeuf est un homme de cette trempe qui possède le courage de ses convictions et qui allie les gestes à la parole. Parti de la France pour venir s’installer au Québec et voyant tous les désordres écologiques se multiplier, il décide dans les années 80 de prendre le chemin, comme il l’a lui-même baptisé, de la culture fondamentale. Elle se fait dans le plus grand respect du rythme de la nature et elle lui permet d’assurer sa subsistance. C’est ainsi qu’en 1989, l’agriculteur crée le cidre de glace, aujourd’hui bien connu et apprécié pour ses délicieux arômes et sa fraîcheur en bouche. La fascinante aventure de Barthomeuf est consignée dans Autoportrait d’un paysan rebelle : Une histoire de pommes, de vin et de crottin, une lecture de bon goût pour tous ceux qui croient aux vertus d’un mode de vie en harmonie avec la nature.  »

Isabelle Beaulieu, Les libraires

« Merci, Christian et Louise, d’incarner très concrètement le changement de paradigme qui s’impose dans notre rapport à l’environnement. Merci de nous donner le goût de prendre soin de la vie. »

Laure Waridel, Le Journal de Montréal

« Le voyage et les bons produits locaux — ils ont un faible pour les fromages québécois ! – sont les luxes que se permettent les travaillants artisans. "La décroissance n’a rien de déprimant", affirme l’homme qui fêtera ses 70 ans en décembre. En lisant son histoire — "de pommes, de vin et de crottin", dit le sous-titre —, écrite dans une langue truculente et avec force anecdotes savoureuses, on a bien envie d’y croire.  »

Ève Dumas, La Presse

« Comme j'aimerais qu'il y ait une suite à ce livre. J'ai lu l'histoire de Christian Barthomeuf comme on lirait un roman. Passionnant ! Et combien réconfortant par les explications qu'il donne et surtout par les solutions qu'il apporte. »

Thierry Debeur, Debeur magazine

« Christian Barthomeuf n’est pas un paysan comme les autres. Christian Barthomeuf est un pionnier, un rebelle qui a suivi sa propre voie, envers et contre tous. Il se raconte dans son Autoportrait d’un paysan rebelle [...] En 1989, le vigneron a été le premier de la province à faire du vin de glace. Ensuite, il s’est attaqué aux pommes et a inventé un alcool devenu emblématique de notre terroir et de notre nordicité: le cidre de glace. Depuis 2002, il pratique, avec sa complice Louise Dupuis, la culture fondamentale sur sa terre de Frelishburg [...] Ce n’est pas pour rien, qu’après tout ça, Christian Barthomeuf a voulu, bien humblement, se raconter. Et c’est ainsi qu'Autoportrait d’un paysan rebelle était né. L’homme y parle du chemin parcouru, des son enfance dans la campagne française jusqu’aux terres des Cantons-de-l’Est, en passant par Toulouse, la forêt amazonienne et l’Asie. »

Audrey Lavoie, Caribou Magazine

« À cause de nos racines et expériences communes, j’ai beaucoup aimé le premier tiers du livre dans lequel Christian raconte son enfance et sa jeunesse, et ce qui l’a amené, sans qu’il s’en rende compte au début, à personnifier sur son domaine, le Clos Saragnat, le paysan rebelle qu’il est devenu. Mais la suite est tout aussi passionnante. Il raconte sans détour, et dans un style fleuri d’expressions colorées, comment, sur le terrain de son Québec adoptif, se sont forgées par une observation acharnée de la nature, leurs convictions pour une culture fondamentale. Avec sa compagne Louise Dupuis, ils en précisent les fondements par ces mots : "C’est une approche sauvage, naturelle, responsable, éminemment écologique, mais avec l’organisation nécessaire à sa rentabilité." »

Jacques Orhon, Traces Magazine

« L’ouvrage – un legs – est inspirant tant par les propos que par les photos qui l’accompagnent. Imaginez une ferme magnifique immortalisée avec la touche magique d’une photographe de grand talent ! Virginie Gosselin a visité Christian et Louise à chacune des saisons de l’année pour capter la beauté des lieux et des cultures qui se transforment au fil des mois. Puis, textes et photos ont été assemblés par la meilleure directrice artistique, Tania Jimenez. Résultat : l’histoire de pommes, de vin et de crottin (l’inimitable sous-titre de l’autoportrait de Christian) est un petit bijou de bouquin, à dévorer d’un trait, ou à savourer lentement un chapitre à la fois. Avec un cidre fermier biologique du domaine, l’accord est naturel. »

Julie Aubé, julieaube.com

« "Ce qu’on prêche là-dedans, sans vraiment le prêcher, c’est la décroissance et l’agriculture à échelle familiale, sans aucun intrant." [...] Au Clos Saragnat, les insectes et les animaux — avec leurs crottins qui servent d’engrais — font une bonne partie du travail. Les interventions de l’homme sont limitées dans cet écosystème naturel. Et les résultats sont au rendez-vous. »

Marie-France Létourneau, Le Soleil

  • Instagram
  • Facebook

Rencontres faites de hasards, d'incidences, de coïncidences, d'intérêts, de désirs, de passions.