Notre-Dame-des-Sept-Douleurs

CONTENU Poésie
DATE 2018
ISBN 9782924397480 
FORMAT 12.5 x 19.5 cm
PAGINATION 96
LANGUE Français
PRIX 19.95$
En librairie

un récit mature et brillamment élaboré

Les libraires

Fruit d’une résidence d’écriture dans la municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, à l’île Verte, au cours de laquelle Nicolas Lauzon a œuvré comme gardien du phare séculaire de l’île, ce recueil convie le lecteur à un voyage immobile et introspectif. Avec tendresse, humour et simplicité, le poète nous raconte l’île, les étoiles, le phare, le vent, le fleuve, son quotidien d’écriture, ses rencontres avec les insulaires. Avec toujours, en filigrane, l’exploration d'une poétique du territoire, de l’humain.

La poésie documentaire de Nicolas Lauzon trouve dans la vie insulaire un nouveau terrain de jeu. On retrouve avec bonheur dans ce quatrième recueil un poète ouvert à la rencontre avec l’autre, perméable au monde.

Ce livre est disponible en version numérique ici.

Auteurs

Nicolas Lauzon est enseignant à Rouyn-Noranda. Il a vécu à Blanc-Sablon, où il est tombé amoureux de la mer du Labrador, et a travaillé dans des écoles primaires au Sénégal et au Gabon. Il a publié quatre recueils de poèmes, tous aux éditions du passage : Géographie de l’ordinaire, L'héritage du mouvement, Pro pelle cutem (peau pour peau) et Notre-Dame-des-Sept-Douleurs.  

Extraits

À fixer la mer

j’en viens à penser

qu’un jour ou l’autre

je devrai me mouiller

 

Laisser ma vie prendre le large

faire confiance au signal

pour le chemin du retour

 

Les doigts agrippés à la pierre

je sais trop bien

qu’un simple amour de la baignade

ne suffira pas

Critiques

« À la lecture de cette poésie, le temps devient relatif. Les vers s’enfilent les uns après les autres, à la vitesse de l’éclair, tout en donnant l’impression que l’horloge grand-père a cessé de fonctionner. Telle la lumière du phare, les descriptions de Lauzon sont si puissantes que la sensation d’habiter ce lieu avec lui devient quasi réelle. On se sent propulsé dans cette autre vie, dans cet autre monde. On s’imagine les conversations avec les habitants et les touristes. On sent la brise. On entend le bruit des vagues. On voit les étoiles. On se laisse caresser par le fleuve. On écoute chaque recoin du phare raconter sa tranche d’histoire. Sa démarche d’écriture, on la vit avec lui. Et si comme moi vous découvrez Nicolas Lauzon pour la première fois, vous aurez vite le goût de vous procurer ses écrits précédents, dans l’espoir d’y découvrir l’inspiration poétique d’un autre territoire. »

Dominique Roy, L'indice bohémien 

« Lauzon crée une oeuvre éminemment concrète qui ne se prive pas de recourir à la toponymie. [...] Tout ici prend ancrage dans l'immédiateté du décor vrai. » 

Monique Deland, Estuaire

« […] Nicolas Lauzon nous amène en voyage. Ce périple nous transporte dans un phare du Bas-Saint-Laurent, à l’Île Verte, où l’auteur prendra racine le temps d’un été. […] Dans un langage qui se veut simple et accessible, Nicolas Lauzon nous offre un récit mature et brillamment élaboré. Il nous permet de prendre une pause de notre quotidien effréné et de savourer une poésie remplie de sens et de tendresse. Une belle découverte […]. »

Émilie Bolduc, Les Libraires

  • Instagram
  • Facebook

Rencontres faites de hasards, d'incidences, de coïncidences, d'intérêts, de désirs, de passions.