MUSEO - Francis Hallé (tome 2)

50 ans d’observations dans les Jardins botaniques du monde

CONTENU Dessins et texte
DATE 2016
ISBN 9782373750140
FORMAT 26 x 34.6 cm
PAGINATION 368
LANGUE Français
PRIX 74.95$
En librairie

Francis Hallé : 50 ans d’observations… propose de découvrir 80 jardins botaniques du monde à travers les yeux du botaniste français Francis Hallé.

Deuxième tome d’une trilogie à la valeur patrimoniale inestimable (Francis Hallé : 50 ans d’explorations et d’études botaniques en forêt tropicale et Francis Hallé : 30 ans d'exploration des canopées forestières tropicales), cet ouvrage contient des notes, anecdotes, récits de voyages et légendes scientifiques abondamment illustrés de dessins et croquis tirés des 117 carnets remplis par l’auteur lors des missions qu’il a menées pendant cinquante ans dans les forêts tropicales et les jardins botaniques du monde entier.

Auteurs

Botaniste français de renommée internationale et cofondateur du célèbre Radeau des Cimes dont il dirige les missions scientifiques, Francis Hallé a consacré toutes ses recherches aux plantes tropicales, en particulier à celles des forêts humides de basse altitude. De 1986 à 2004, il effectue ainsi huit missions pour étudier les canopées des forêts équatoriales. Francis Hallé est l’auteur de nombreux ouvrages, dont L’Atlas de botanique poétique (Arthaud, 2016), 50 ans d’explorations et d’études botaniques en forêt tropicale (MUSEO, 2016), 50 ans d’observation de Jardins botaniques dans le monde (MUSEO, 2016) et 30 ans d'exploration des canopées forestières tropicales (MUSEO, 2017). Il a aussi collaboré au documentaire Il était une forêt du réalisateur français Luc Jacquet (La Marche de l'empereur), sorti en 2013.

Extraits

Comparées aux plantes des végétations naturelles, celles des jardins botaniques ont l’extraordinaire avantage d’être soigneusement identifiées. De ce fait, n’étant plus préoccupé par des tâches de récolte, de séchage, de mise en herbier et d’identification ultérieure, le botaniste peut commencer sans délais son travail. […] Les bons jardins botaniques contribuent au progrès des sciences du végétal dans leur ensemble. Pour moi, ils sont des marqueurs de civilisation.

Francis Hallé

  • F

RENCONTRES ENTRE LES ARTS ET LES  SCIENCES,  LES LETTRES ET L'HISTOIRE, LE CONNU ET  L'INÉDIT,  L'ANECDOTIQUE ET L'ESSENTIEL.