Confessions animales - Bestiaire II

CONTENU récit illustré avec CD
DATE 2008
ISBN 9782922892338
FORMAT 24 x 25.5 cm
PAGINATION 136
LANGUE Français
PRIX 39.95$
En librairie

 Tous n’avaient pas été entendus. La baleine au long cours et le grand duc des grands-duchés, l’urubu à tête rouge et le vison de Mina, chacun voulait prendre part au concert. Comme il l’avait fait pour l’écriture de son premier bestiaire, Serge Bouchard a donc prêté l’oreille, une oreille fine, aux bêtes qui voulaient parler. C’est le propos du Bestiaire II : ajouter d’autres voix au concert nord-américain du règne sauvage. De tous les coins du pays, les artistes s’amènent avec leurs pinceaux, leurs totems, leur fougue, leurs nostalgies. Ils sont inuit, ojibway, innu, salish, kwakwaka’wakw, ils sont de l’Abitibi, de l’Ontario, de Montréal. Autour du conteur, les figures animales prennent vie : fourrures flamboyantes, plumes festives, ailes de cristal.

Auteurs

Serge Bouchard est anthropologue, écrivain et homme de radio. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Le Moineau domestique, L’homme descend de l’ourse, Les Corneilles ne sont pas les épouses des corbeaux et Récits de Mathieu Mestokosho, chasseur innu. Également aux éditions du Boréal, il signe avec Bernard Arcand la série des « Lieux communs ». Il anime Les chemins de travers, De remarquables oubliés et Pensée libre à la Première Chaîne de Radio-Canada.

Illustrations de Kenojuak Ashevak, Frédéric Back, Lyne Bastien, Robert Bateman, Beau Dick, Ernest Dominique, Sheojuk Etidlooie, Pnina C. Gagnon, Maynard Johnny Jr., Pootoogook Kananginak, Glenna Matoush et Rober Racine. 

Extraits

Je suis le vautour à tête rouge, l’observateur en uniforme, le nettoyeur licencié. J’ai bon œil et j’ai grande patience. Je suis là, sur la touche, et je guette. Tête chauve, face de dinde, bec crochu, cou ridé, allure de spectre, esprit de coyote ; le plus beau des rapaces. Je suis l’Urubu, le fier Urubu de la Charogne, je joins la compagnie des Corbeaux et des Corneilles au service du nettoyage général des bords de route.

***

Ne méprisez pas la grenouille et encore moins la plus grosse des grenouilles. Je suis la bull frog, la grenouille-taureau qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf, la puissante, la profonde, une note basse qui sourd de la nuit des temps. Nous sommes les petits tambours de la musique originelle, hymne à la vie et à la chère humidité, la « femme collante » des mythes amérindiens, celle par qui tout vient au monde.

***

Moi polatouche, je suis le maître des reflets imperceptibles, l’héritier d’une manière ancienne et démodée : reluire sans pour autant briller. En cette époque de clarté furieuse, vivre dans l’ombre relève du plus grand exploit. Mais la noirceur est mon domaine et je tiens à elle comme à la prunelle de mes yeux. J’ai d’ailleurs de gros yeux et ils voient si bien dans le noir que la moindre lumière me blesse. Les premières lueurs de l’aube me poussent dans mes retranchements. L’être nocturne est une âme sensible.

Serge Bouchard

Critiques

« L’écriture est très forte, c’est costaud, comme vous ! […] Les illustrations sont formidables… Un magnifique cadeau à faire à un être qu’on aime. » 

Lorraine Pintal, Vous m’en lirez tant

« [Un] livre à la fois magnifique et inquiétant, puisque certains animaux qu’on y rencontre sont menacés de disparition. […] Pour chacun des animaux qu’il visite, l’auteur y va d’une figure de style qui marque la lecture. […] La nature entière à offrir en cadeau. »  

Caroline Montpetit, Le Devoir

 « Absolument splendide ! »

Franco Nuovo, Christiane Charrette

  • F

Rencontres faites de hasards, d'incidences, de coïncidences, d'intérêts, de désirs, de passions.