Te dire où

CONTENU Poésie
DATE 2020
ISBN 9782924397817
FORMAT 12.5 x 19.5 cm
PAGINATION 84
LANGUE Français
PRIX 19.95$
En librairie

On s'enveloppe dans sa poésie, ça nous permet de nous reposer, ça nous apaise.

Librairie Monet

Après Ce qui existe entre nous, ouvrage collectif dans lequel elle fédérait des voix de femmes autour de la question du lieu, la poète Sara Dignard se lance en quête de ses origines. Sur les traces de sa mère et de sa grand-mère qui s’est suicidée avant sa naissance, Sara Dignard interroge son propre rapport à la maternité et à l’épuisement du corps et de l’esprit. Un second recueil d’une grande maturité, qui relève haut la main le pari de la mise en danger, et ose, sans pathos, parler d’anxiété et de transmission intergénérationnelle. 

Ce livre est également disponible en version numérique ici.

Auteurs

Sara Dignard a grandi dans le quartier Villeray à Montréal. Elle a publié en 2015 aux éditions du passage Le cours normal des choses, recueil de poésie inspiré par son premier hiver passé aux îles de la Madeleine, qui lui a valu le Prix Jovette-Bernier. En 2018, elle a fait partie des dix poètes invités d’honneur du Marché de la Poésie de Paris et a participé à PoésieGo!, un projet de balados-poèmes présenté à Montréal et à Paris. Elle a dirigé l'ouvrage collectif Ce qui existe entre nous.

Extraits

je me crayonne

au creux des paumes

une maison sans excuse

où j’ai encore ma chambre

 

une maison

qui serait un geste buriné

aux avant-bras de ma grand-mère

Critiques

« Une poésie à fleur de peau. Il y a quelque chose de très fin dans le portrait que [Sara Dignard] fait du manque affectif, de ses racines, de ce qu'elle explore. Ce livre est empreint de délicats moments de réflexion. Un recueil de poésie qui m'a particulièrement plu ! »

Claudia Larochelle, Prescriptions littéraires Lire en choeur

« Elle arrive avec ce livre que j'ai lu et relu et re-relu [...] et c'est toujours un bonheur de l'ouvrir. C'est touchant, vraiment un livre à découvrir. »

Culture Club,  ICI Radio-Canada Première

« Dans Te dire où, Sara Dignard répare ainsi méthodiquement ses fondations : des traces de l’hérédité familiale aux vices cachés des maisons brisant leur promesse d’abri stable et réconfortant. [...] Un second recueil qui se bâtit en se libérant de ces carcans, ouvrant ses pièces à tous vents pour poursuivre l’exploration des questions identitaires. »

La Griffonneuse

« Ce sont de magnifiques poèmes, simples, écrits avec beaucoup d'intensité [...]. Une lecture de poèmes qu'on va lire et relire, tranquillement [...]. On s'enveloppe dans sa poésie, ça nous permet de nous reposer, ça nous apaise. »

Mike C. Vienneau, Librairie Monet 

« On est happé par la féminité qui habite [le recueil], ce rapport au corps féminin. […] Un beau recueil de poésie. »

Bon pied, bonne heure !, ICI Radio-Canada Première

  • Instagram
  • Facebook

NOS LIVRES SONT DES RENCONTRES.