Mythe

précédé de Gloria

CONTENU Poésie
DATE 2020
ISBN 9782924397787
FORMAT 15 x 23 cm
PAGINATION 96
LANGUE Français
PRIX 21.95$
En librairie

C’est une grande œuvre, complètement assumée.

ICI Première

Dans ce recueil cosmogonique et exploratoire à la forme libre, Mykalle Bielinski fait s’entremêler les voix, les chants, construit et déconstruit la narration, et s’inspire des sagesses anciennes pour nous faire méditer sur notre quête contemporaine de sens et sur le mystère de l’existence. 

Du livre tibétain des morts (Bardo Thödol) à l’exploréen de Claude Gauvreau, en passant par l’observation des rituels de Mircea Eliade, Mythe précédé de Gloria est un texte syncrétique qui parcourt les époques, les cultures et les langues pour mieux nous ramener à notre propre rapport à la finitude et au cycle de l’existence.

Cet ouvrage est l'adaptation littéraire de l'opéra immersif Gloria et du spectacle Mythe, qui sera présenté au Théâtre ESPACE GO lors de la réouverture des salles.

Ce livre est également disponible en version numérique ici.

Auteurs

Mykalle Bielinski est née à Québec en 1987. Depuis toujours, elle compose chant, poésie et musique, les interprète et les met en scène. Stagiaire à l’Odin Teatret d’Eugenio Barba, elle est diplômée de l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. Son aventure musicale est une liturgie contemporaine qui combine à la performance du chant et à la musicalité de la langue, des tonalités électro-acoustiques qui aspirent à enchanter. Ses œuvres, Gloria (2015), Mythe (2018) et Warm up (2021), sont des concerts sensoriels et immersifs qui interrogent philosophiquement l’être et le sacré. Également interprète et compositrice au théâtre et en danse, Mykalle Bielinski s’est produite un peu partout au Québec, au Canada et dans plusieurs pays d’Europe. Mythe précédé de Gloria est son premier livre.

Extraits

même si rien n’adhère à nos parois même si le froid nous enserre il faudra résister et se faire récit parce que j’aime une chose et son contraire l’infini avance comme une rivière immense s’épanche de dérive reprendre la mer esquiver l’ineptie tendre l’oreille sourde de bruit entends la puissance du silence et l’amour qu’on enterre I dare quiconque me suit m’éclaire la joie tous les jours opère nos coeurs pourpres s’accrochent à l’intime mais l’effort constant est le mystère les heures ne s’écoulent plus quand on regarde ailleurs time out of time s’élancer se mouvoir dans les airs car à fond dans le soleil on prend le chemin des hauteurs sans repères bodies are chimes echoes ne plus penser renverser la vapeur va au-delà des noirceurs abandon your will your vows your skin is pearling le salut sera une page blanche à refaire

Critiques

« Mykalle [Bielinski] explore le commencement des temps ; qu’y avait-il avant soi, avant nous ? […] Écrire, ici, c’est défier la mort. […] Mykalle nous emmène vers la phase du monde encore invisible à l’origine où l’humanité était faite de récits fabuleux. »

Marion Bacci, Art de vivre, vivre d’art, CISM 89.3

« On n’est pas dans le réalisme, dans le quotidien ; on est dans l’onirisme. […] C’est une œuvre que j’ai adorée ; je n’ai jamais lu ce genre d’œuvre-là avant. Pour moi, c’est une grande œuvre, complètement assumée, et mise de l’avant avec force et candeur, sans jugement, sans malaise, sans retenue. C’est un genre de mantra, l’œuvre dirige littéralement notre respiration. »

Steve Gagnon, Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première

« On va léviter en lisant ce livre ! […] Aussi moderne que soit Bielinski, son livre a des accointances avec les recherches structuralistes des années 80. Les mots sont partout dans la page, explosent littéralement. »

Hugues Corriveau, Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première

  • Instagram
  • Facebook

Notre devenir : demeurer inclassable.