Écrire et sans pitié

CONTENU prose, poésie et illustrations
DATE 2006
ISBN 9782922892246
FORMAT 17 x 21 cm
PAGINATION 182
LANGUE Français
PRIX 19.95$
Epuisé

 Seize filles en chemin. Des chemins difficiles troués de lumière. Seize filles qui font halte à l'Arrêt-Source où elles sont accueillies, écoutées, guidées. L'histoire de ces filles, et des personnes phares qui les accompagnent, nous est racontée ici, par petits bouts, par bribes. Résidantes et intervenantes ont participé à des ateliers d'écriture. Elles ont écrit autour d´une table, avec un crayon à mine, un stylo, sur du papier blanc ou ligné. Processus simple, mise à nu. Elles ont osé la parole, comme semé des éclats d'elles-mêmes en chemin. Des éclats d'espoir.

Auteurs

Texte en collaboration avec les femmes de l'Arrêt-Source. L'Arrêt-Source offre un hébergement et divers services d'accompagnement à de jeunes femmes en difficulté.

Extraits

Surprenant… Étonnant… Stimulant ! Cette chance que l'on a de pouvoir rêver nous permet d'affronter la vie avec plus de courage et persévérance. Du moins, c´est ce qui m´a donné la force de poursuivre ce périple de l'adolescence jusqu'à aujourd´hui. LE RÊVE. Voyager, créer, devenir… mes rêves dansaient autour de ces trois absolus qui sont encore pour moi la base de mon être. La vie est un rêve et c'est en se confrontant au monde extérieur que l´on devient. J'ai fait cela adolescente… pas toujours facile mais nécessaire. J'ai rêvé de voyager, je l'ai fait. J'ai rêvé de devenir, je le fais. J'ai rêvé de créer, travail de tous les instants ! Avec soutien, encouragement… ces rêves semblent plus faciles à atteindre mais c´est en trouvant appui dans mon for intérieur que leurs racines ont pu naître. Mes rêves m´appartiennent et sur eux, j'avais au moins le contrôle de ma vie, de mon imaginaire. Quel beau refuge, non ? LE RÊVE !

Cynthia, ancienne intervenante des années 2005-2006

 

Je me sens pure, je ne me suis jamais sentie aussi pure que lorsque j'ai commencé à être moi-même, lorsque j'ai arrêté d'être à l´image de ce que ma famille et la société dans lesquelles j'ai grandi voulaient que je sois. Je me suis permis de faire certaine choses qui étaient considérées comme impures. Ces mêmes choses sont considérées dans ma culture d´accueil comme un droit fondamental, un besoin naturel. Ici je ne sens pas que je vis dans le péché lorsque je partage ma vie avec un homme qui n´est pas mon mari. Je ne me sens pas impure, je me sens une femme accomplie.

Leïla, intervenante depuis 2003

Critiques

« Si Diane Trépanière a donné la parole aux auteures du recueil, ce n’était pas seulement pour dire la douleur du passé, mais aussi pour inventer des mondes nouveaux. Pour surmonter la difficile réalité en explorant d’autres possibilités. « L’imagination est une forme de résistance, note-t-elle. L’art est une énergie active, à l’opposé de la mort. Et le fait de produire un livre nous inscrit dans l’histoire. C’est différent de garder ses cahiers pour soi. » Car il ne suffit pas d’écrire : il faut s’assurer d’être lue, d’être entendue. Telle est l’essence du projet Écrire et sans pitié : donner la parole aux femmes, pour qu’en la libérant, elles s’émancipent. »

Mira Cliche, La Gazette des femmes

  • F

NOS LIVRES SONT DES RENCONTRES.