L'héritage du mouvement

CONTENU poésie
DATE 2014
ISBN 9782922892963
FORMAT 12.5 x 19.5 cm
PAGINATION 68
LANGUE Français
PRIX 19.95$
En librairie

Éloge au voyage et à l’évasion.

L’Écho Abitibien

L’héritage du mouvement est une poésie de la nature et des villes, et surtout des chemins qui les relient. L’auteur poursuit sa poétique du territoire et nous propose un itinéraire qui va de l’Amérique du Nord à l’Europe. Avec L’héritage du mouvement, Nicolas Lauzon fait revivre les gestes du quotidien et confirme un style d’écriture proche du vécu des gens. Il nous fait parcourir les routes sur des airs de musique folk et emprunte les langages des territoires qu’il explore.

Ce livre est disponible en format numérique ici.

 

Auteurs

Nicolas Lauzon est enseignant à Rouyn-Noranda. Il a vécu à Blanc-Sablon où il est tombé amoureux de la mer du Labrador et a travaillé dans des écoles primaires au Sénégal et au Gabon. Après Géographie de l’ordinaire et L'héritage du mouvement, tous deux publiés aux éditions du passage, Pro pelle cutem est son troisième recueil.  

Extraits

Le soir venu

nous boirons

à la même bouteille

nous dormirons

dans le lit asséché

du petit ruisseau  

 

Aucun calcul

aucune parole

n’expliqueront la douceur

du sable blond

Critiques

« […] Nicolas Lauzon court « après un mythe en perte de mystère ». L'héritage du mouvement, recueil d'Amérique et de bêtes sauvages, avance parmi les « repères du genre humain » dans un road story allant du nord de l'Ontario à Londres, en passant par l'Outaouais. »

Mario Cloutier, La Presse

« C'est très accessible comme poésie, j'ai mis le nez dedans, et j'ai été littéralement portée par l'écriture de Nicolas Lauzon, on reconnaît très bien l'Abitibi Témiscamingue dans ses écrits. […] Il y a des scènes du quotidien, c'est très imagé, les images sont fortes, c'est très concret également. […] Très contemporain […] »

Vanessa Limage, Radio-Canada, Le Radio-Magazine

 

«Véritable éloge au voyage et à l’évasion, L’héritage du mouvement a en grande partie été écrit durant les escapades de l’auteur. La section du recueil nommée Outaouais a été écrite lors d’une excursion de deux semaines en kayak, alors que la partie Poèmes anglais a été composée à Londres. 

La poésie est-elle la façon de s’évader de Nicolas Lauzon ? [...] Sa plume s’inspire des plus grands, auxquels il fait souvent référence. Miron, Vignault et Bukowski font partie de ses influences. […] Mais détrompez-vous, nul besoin de connaître les canons littéraires pour avoir accès à la poésie de Lauzon.»

Marie-Hélène Paquin, L’Écho Abitibien

 

  • F

Notre devenir : demeurer inclassable.