Le cours normal des choses

CONTENU poésie
DATE 2015
ISBN 9782924397145
FORMAT 12.5 x 19.5 cm
PAGINATION 56
LANGUE Français
PRIX 19.95$
En librairie

Il y a là une poète à l'écoute de la saison, coeur ouvert sur le grand large.

Le Devoir

Dans Le cours normal des choses, Sara Dignard explore un univers insulaire et intérieur imprégné des paysages et de la nature des Îles de la Madeleine. Dans une suite de poèmes minimalistes qui sont comme autant de touches de couleurs impressionnistes, une voix poétique convoque les éléments au fil des saisons et ancre son identité dans un territoire battu par les vents.

Ce livre est également disponible en format numérique ici.

Auteurs

Même si elle reste attachée aux ruelles de son enfance dans le quartier Villeray à Montréal, Sara Dignard s’est toujours choisi des exils de plus en plus loin des villes. C’est aux îles de la Madeleine qu’elle a trouvé un coin de la table pour accueillir un quotidien de retraite et de silence. Lors de son premier hiver insulaire, inspirée par le courage de ce bout de terre à l’abri du monde d’où l’on voit tout arriver de loin, elle a écrit son premier recueil de poèmes, Le cours normal des choses.

Extraits

tout continue à naître

des abandons migratoires

 

en douce

le bateau

espace

ses visites  

 

il me semble soudain que tout peut ralentir

Critiques

« [...] l'auteure a su trouver les mots justes pour traduire la fugacité de l'instant présent [...] Tel un lien brisé qui sous-entendrait, peut-être, tant de distances, tant de silence ou d'enfermement - fil rouge cousu dans le mors en page couverture - comme si la toile du temps et les saisons défilantes déliaient la voix claire pour la première fois. Un hommage aux Îles de la Madeleine. »

Jury du prix Jovette-Bernier 2016

« De petits poèmes qui témoignent de la mer, du large, de l'exil. Ça met beaucoup de choses en perspective. C'est le premier recueil de Sara Dignard, j'espère qu'il y en aura d'autres. »

Claudia Larochelle, Radio-Canada, Nouvelle Vague

« Petit livre du bout des lèvres mais dont l'intensité nous rejoint. [...] Il y a là une poète à l'écoute de la saison, coeur ouvert sur le grand large. »

Hugues Corriveau, Le Devoir

« Publié aux éditions du passage et délicatement cousu, ce recueil est né du séjour de l’artiste aux Îles-de-la-Madeleine entre les automnes 2013 et 2014. [...] Sara Dignard explore le territoire qui nous altère autant que nous l’altérons [...]. Au fil de poèmes minimalistes, le territoire se dessine par touches, dans sa beauté et son érosion. [...] Le mouvement et l’immobilité, l’enracinement et le déracinement, la présence et l’absence structurent l’œuvre sans jamais choisir une voie plutôt qu’une autre. »

Thuy Aurélie Nguyen, Le Mouton noir

« Les tempêtes du dedans et les tempêtes du dehors, les tablées d'amour et le passage du temps, voilà Le cours normal des choses, de Sara Dignard.»

Adèle Arseneau, Le Radar

  • F

RENCONTRES ENTRE LES ARTS ET LES  SCIENCES,  LES LETTRES ET L'HISTOIRE, LE CONNU ET  L'INÉDIT,  L'ANECDOTIQUE ET L'ESSENTIEL.